Calandreta del Pais Sud Tolosan 

Association loi 1901


L'association Calandreta de Cintegabelle est née en Janvier 2012. 

Si les calandretas sont aujourd'hui reconnues et bénéficient pour la plupart de soutiens des collectivités locales, elles restent néanmoins en situation précaire et survivent grâce au militantisme des parents et des enseignants.
Le mouvement Calandreta est ainsi devenu un acteur majeur du mouvement culturel occitan, car il forme selon une pédagogie active les occitanophones de demain.


À la base de l'existence de toute Calandreta, il y a donc la volonté de parents, qui, s'adjoignant l'aide d'enseignants, décident de demander l'ouverture d'une nouvelle école. Deux associations sont créées : l'association « école » et l'association « culturelle », selon la charte et les statuts prévus par la confédération Calandreta. Pendant cinq ans environ, le ou les enseignants sont à la charge de la fédération régionale, le temps que la contractualisation avec l'Education Nationale soit mise en place. Ensuite, ces derniers deviennent titulaires de leur poste (contrat d'association Calandretas-État) et donc payés par l'Education nationale, ce qui allège considérablement les charges financières pesant sur les écoles. Le reste du personnel (aides maternelles, agents de service, animateurs...) reste à la charge de l'association qui est leur employeur. La calandreta de Cintegabelle a donc ses deux associations qui la gèrent :
L'association Calandreta del Pais sud tolosan qui porte le projet d'école, son fonctionnement, ses employés, ses temps périscolaires.


L'association Caminoc qui s'occupe de l'organisation des diverses manifestations culturelles et porte notamment le projet du Centre culturel Occitan de Proximité.
Elles sont étroitement liées et d'égale importance pour le bon fonctionnement de la Calandreta de Cintegabelle.